Pourquoi ?

L’Education à la sécurité routière permet d’aborder les notions de risque, de prévention et de vie en société : tous les êtres humains, quel que soit leur âge, partagent le même espace et font face à des situations complexes.

Ce partage nécessite des relations aux autres et provoque parfois des tensions. Le civisme (respect de la loi) et la civilité (respect des autres) sont des notions essentielles.

La mobilité est une nécessité pour aller à l’école, profiter des loisirs, vivre au quotidien, se déplacer sur le lieu d’un stage ou d’un examen, se présenter à un employeur… La sécurité routière a des implications sociales et quotidiennes.

Cette mobilité implique de prévoir son trajet, de s’adapter aux conditions climatiques ou aux exigences du lieu de destination. Un apprentissage raisonné, récurrent et réalisé le plus tôt possible, permet d’agir sur la sécurité, celle des autres et de soi-même.

Le choix du mode de déplacement permet d’avoir une influence sur l’empreinte carbone et par voie de conséquence sur notre santé.

L’éducation à la sécurité routière doit aussi favoriser la réflexion des élèves sur les questions de « mobilité citoyenne ».

Comment ?

Afin d’adapter les parcours de formations, nous avons conçu nos ateliers selon trois niveaux :

Du 1er au 3ème cycle

Découvrir dès le plus jeune âge que la route n’est pas à prendre mais à partager, c’est acquérir des comportements qui permettent de se protéger des dangers de la circulation et de tenir compte des autres usagers de l’espace routier. La mise en place efficace d’une éducation à la sécurité routière suppose la convergence de pratiques scolaires et familiales qui favorisent, dès l’école maternelle, la construction d’une conscience citoyenne.

  • L’élève piéton :

Se déplacer, accompagné, seul ou à plusieurs, dans des espaces identifiés, de plus en plus variés : trottoir, chaussée, environnement familier ou inconnu, en tenant compte des contraintes de l’espace, des dangers et des autres usagers.

  • L’élève passager :

Adopter, en tant que passager d’un véhicule, un comportement respectueux des règles de sécurité et de citoyenneté

  • L’élève « rouleur » :

Conduire un engin adapté et bien entretenu dans des espaces appropriés, en maîtrisant sa conduite, en tenant compte des autres, dans le respect des règles du code de la route.

  • L’élève piéton, passager ou « rouleur » :

Connaître et respecter les règles essentielles du code de la route

Mettre en œuvre des règles élémentaires de premiers secours (se protéger et protéger, donner l’alerte, porter secours).

Au collège

L’éducation à la sécurité routière au collège constitue un enseignement obligatoire, intégré aux programmes et sanctionné par les ASSR 1 et 2. Dans chaque établissement, l’équipe éducative est chargée de mettre en œuvre cet enseignement.

Toutefois, cela n’est pas toujours facile (contrainte de temps, adaptabilité aux programmes obligatoires, etc.) et c’est pour cette raison, que nous vous proposons nos services.

En effet, si les programmes des ASSR 1et 2 sont denses, les possibilités d’actions le sont tout autant.

Voici quelques exemples de ce que nous pouvons développer dans votre établissement :

Les accidents de la route : les victimes

Les piétons en ville

Le vélo

Le casque

Assurance et responsabilité

Transports scolaires, la ceinture de sécurité

Etc...

La vitesse et distance d'arrêt

Les patins à roulette

Le cyclomoteur

La signalisation routière : les panneaux et les règles de passage

Témoins d’un accident : que faire ?

Alcool, drogues, médicaments, actions sur le système nerveux et risques d’accidents

Au lycée ou au CFA

Au lycée ou en centre de formation pour apprenti, les jeunes se déplacent davantage et sur de plus longues distances, de jour comme de nuit. Ils peuvent aussi accéder progressivement à l’apprentissage de la conduite de véhicules motorisés.
Des actions de prévention viennent renforcer leurs connaissances antérieures et les faire réfléchir sur leurs comportements individuels et collectifs.

Les thématiques des actions peuvent concerner (liste non exhaustive) :

L’auto partage et la mobilité citoyenne

Les équipements de sécurité (casque, gants, bottes, ceinture de sécurité …)

La conduite et les produits psycho actifs (alcool, drogue, médicaments)

Les distracteurs (téléphone, musique, ....)

Etc...

Le rapport aux autres, notamment aux usagers plus vulnérables

Les causes et conséquences des accidents

La vitesse excessive

Une information sur les permis, notamment sur le dispositif de conduite accompagnée

Nos ateliers

Selon les lieux de l’intervention et les attentes de l’établissement, notre organisme propose différents ateliers thématiques :

  • Apprendre à identifier et anticiper les principaux risques à pieds, à deux-roues ou en voiture ;
  • Prendre conscience de l’importance des équipements de sécurité ;
  • Ressentir les effets de l’alcool et des produits psychoactifs
  • Etc…

Pour vous aider à faire votre choix :

Sous quelle forme ? Quels thèmes ?
  • Plan de formation, de mobilité, audit, suivi, …
  • Évènementiel, journée sécurité, HSE, …
  • Conférence à la carte
  • Ateliers (jeu géant, quizz code, …)
  • Sur route
  • Sur circuit
  • Demi-journée
  • Journée
  • Connaître et comprendre la signalisation routière
  • Savoir se déplacer en sécurité
  • Appréhender le risque routier
  • Atelier « Équipements de sécurité »
  • Atelier « Vitesse »
  • Atelier « Téléphone et distracteurs »
  • Atelier « Alcool »
  • Atelier « Produits psychoactifs autre que l’alcool »
  • Atelier « Fatigue et hypovigilance »
  • Atelier test choc ceinture
  • Atelier voiture tonneau

Pour toute information, n’hésitez pas à nous contacter pour établir un programme personnalisé qui répond à vos besoins.